Critique·Fantasy

L’assassin royal 01: L’apprenti assassin ❤️

Auteur: Robin Hobb
Année: 2005
Maison d’édition: Éditions J’ai Lu
Pages: 509


Résumé
Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

Mon avis
Ce fut un ÉNORME coup de cœur! Dès les premières pages je me suis attachée au personnage principal. Il n’est encore qu’un enfant et ça m’a brisé le cœur de le voir si désemparé.  Et le lien qu’il créé avec son chien est très touchant. Son rapport avec les animaux est tellement beau! Même si les premiers chapitres posent les bases de l’histoire, j’ai trouvé intéressant de suivre les petites aventures de Fitz et de Fouinot. Ah oui, ce surnom. En fait, le petit garçon n’a pas de nom (lui-même ne le sais pas) et il s’est construit une barrière de mutisme presque total, alors les gens de son entourage l’appelle Fitz, qui signifie « bâtard » (je crois). Son père était très respecté avant et après sa renonciation au trône, mais le fils est rejeté et mis à part par les nobles, notamment par Royal, le demi-frère de Chevalerie.
Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est le fait que les événements sont assez imprévisibles. Alors que le protagoniste de l’histoire est au plus bas, il trouve toujours un moyen réaliste de se sortir du pétrin ou du gouffre qu’il a lui-même creusé. C’est très intéressant de voir le petit garçon naïf devenir un jeune homme plein de vigueur et alerte. Le livre est très bien écrit et on peut ressentir la douleur des personnages. De plus, j’ai bien aimé l’univers assez dark et que dans ce monde fantasy, rien ne se règle simplement par la magie ou par des apparitions surnaturelles (sinon c’est trop facile et déjà vu). Et en plus des multiples aventures palpitantes racontées dans ce livre, la « trame de fond » est tout aussi intéressante. Les Pirates rouges ainsi que leur terrible « forgisation » se rapproche tranquillement mais sûrement, et ils semblent toujours avoir une longueur d’avance sur le roi Subtil et ses alliés. Ce qui nous garde sur le qui-vive et toujours en quêtes de nouveaux chapitres.

J’ai passé un excellent moment avec ce livre! J’achèterai le deuxième tome dès que je pourrais. Ne vous posez pas de question. Foncez, tout simplement !

Et vous? Qu’en pensez-vous? Je suis curieuse de lire vos avis 😉


Critères
23.5/25 = 94% ❤️

  • Couverture: 1/1
  • Personnages: 5/6
  • Intrigue: 7/7
  • Longueur: 6/6
  • Originalité: 4.5/5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s